Quels sont les différents cas de la résiliation de mutuelle pour chien ?

Il est possible de rompre la mutuelle pour chien, lorsque pour une raison ou une autre, le signataire le juge moins avantageux. Et ce, en suivant des étapes bien définies en fonction de chaque situation. En cas de décès, de cession et même pour un chien encore vivant. Quels sont les différents stades pour rompre une mutuelle pour chien ?

Résiliation du contrat du chien vivant et du chien mort

Le premier cas, c’est la résiliation de la mutuelle pendant que l’animal vit encore. Logiquement, une fois la résiliation annoncée par une lettre, le contractant dispose d’une période de quatorze (14) jours pour renoncer. Et cela doit se faire au moins deux mois à l’avance en prenant en compte la date de la signature de la mutuelle chien. Toutefois, il est aussi possible d’annuler l’accord de la mutuelle déjà huit (08) mois avant. En cas de décès, la procédure de la résiliation de la mutuelle du chien est moins longue. Une simple lettre suffit pour informer la compagnie d’assurance de la décision de la résiliation. Il faudra naturellement ajouter une preuve qui n’est rien d’autre que l’acte de décès ou d’incinération obtenu auprès du vétérinaire. Toutefois, il est précieux de discuter de la garantie de décès du chien avant la signature de la mutuelle.

Résiliation du contrat de l’animal en cas de cession

Contrairement à tous ces cas, il arrive que l’animal soit cédé à quelqu’un d’autre. Dans ce contexte, une lettre de résiliation est envoyée un mois après cession et prend effet également un mois après. Il est indispensable de noter que la date de la signature du contrat est donc très importante. Autrement, il n’est pas possible d’annuler le contrat le lendemain de la date de l’anniversaire de signature. Par ailleurs, il est utile d’éviter que l’assureur ne soit celui qui annule le contrat pour une raison de non remboursement. La nouvelle compagnie fera assurément un petit sondage afin de déterminer les raisons de la rupture de l’ancienne mutuelle. Autrement, le propriétaire peut se voir refuser la mutuelle.