La négociation du prix de vente d’une propriété

Faire l’achat d’une propriété ou d’une maison est une affaire très sérieuse. La négociation du prix est le facteur majeur pour conclure si oui ou non vous avez réalisé une bonne affaire. Mais très souvent après un achat du genre, l’acheteur ne sait pas si oui ou non il a réalisé une bonne affaire à part le vendeur qui très souvent à le sourire aux lèvres. Voici, quelques astuces pour avoir le sourire aux lèvres en tant qu’acheteur d’un bien immobilier.

Prendre l’information sur l’état des prix sur le marché

Vous ne pouvez pas vous rendre sur un lieu de négociation sans au préalable apprendre plus sur le sujet de négociation. Le sujet ici étant la négociation de prix, vous devez vous renseigner sur le sujet soit sur internet soit auprès de promoteur immobilier que vous connaissez. Prenez la température des prix qui se font déjà sur le marché et comparez ce prix au prix qui vous est proposé. Vous pourrez ainsi savoir si oui ou non, le prix qui vous est proposé est abordable ou non. Acheter au meilleur prix une maison demande d’être bien informé.

Jouer au jeu de la séduction 

Travaillez votre apparence avant d’aller vers le vendeur. Le premier contact est très important. Vous devez lui montrer que vous êtes l’acheteur idéal dont il ne faut pas ce passé. Travaillez votre sourire et votre présentation pour laisser une bonne impression et être pris au sérieux par le vendeur. La première marche dans l’achat d’une maison est bien sûr l’obtention de la pré-approbation hypothécaire. C’est un document qui définit quel montant votre banquier est prêt à mettre à votre disposition pour cette affaire. Les vendeurs expérimentés voient ce document très important et donc prêtent plus d’attention aux prétendants qui l’ont déjà en leurs possessions.

Préparez votre argumentaire et vos différentes questions 

Vous devez poser les questions du genre : pourquoi le bien est en vente, sont-ils en train de déménager ? Bref, creuser un peu profond pour avoir une idée claire de la raison de la mise en vente.  Ensuite, passer à la démonstration du bien fondé de votre offre. Lors de votre visite tous les constats effectués par vous-même, doivent faire partir de cet argumentaire. Prenez le temps qu’il faut. Ne manifestez pas un empressement dans les moments de négociation. Allez-y étape par étape. Point par point.